Une pratique millénaire

Née il y a plus de 4000 ans à partir de connaissances empiriques, la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), s'est approfondie et perfectionnée pour entrer dans un système théorique complet, hérité de la philosophie chinoise. Elle conserve néanmoins un caractère universel, à l'image des causes de déséquilibres qu'elle identifie.

Ce sont les conditions climatiques (froid, chaleur, vent, humidité, sécheresse, canicule), les émotions excessives (colère, soucis, tristesse, peur, euphorie, ...), le régime alimentaire, le surmenage, les traumatismes, les facteurs épidémiques, les parasites.

Une approche globale

A travers les théories du yin et du yang, des cinq mouvements ou des méridiens, elle établit des relations entre les différentes parties du corps, ainsi qu'entre l'être humain et son environnement. Elle lie fonctionnement des organes, émotions, mouvements, organes des sens, saisons, énergies climatiques...

Selon les cinq mouvements, le système du Foie est en relation avec les yeux, les tendons, la colère, le printemps, le vent, les spasmes; celui du Poumon est en relation avec le Gros Intestin, le nez, la peau, la tristesse, la toux, l'automne; celui du Rein avec la Vessie, les oreilles, les os, la peur, les douleurs de dos ou de genou, l'hiver, l'eau.

Une prise en charge personnalisée et préventive

Les soins pratiqués sont adaptés à chacun en fonction du syndrome, reflet de l'état général de la personne au moment de la consultation. Le syndrome traduit à la fois la cause du désordre, son évolution prévisible, le type de soin à appliquer. Il peut être déterminé dès l'apparition des signes gênants ou inhabituels. Il s'exprime en terme de déséquilibre énergétique : présence de froid ou chaleur, excès ou insuffisance de yin ou de yang, déficience ou stagnation d'énergie, de sang, concernant un organe ou un méridien.

Le syndrome de « stagnation de l'énergie du Foie », souvent causé par le stress ou les émotions, peut entraîner troubles du sommeil, troubles du transit ou humeur dépressive. Le soin appliqué sera différent si ces mêmes manifestations sont dues par exemple à un syndrome de « déficience d'énergie ».

Des techniques variées

Les méridiens et les points d'acupuncture peuvent être stimulés par pression manuelle, par de fines aiguilles, par massage tuina. Ces soins sont parfois complétés par la pose de ventouses, de moxas ou par l'auriculo-puncture.
L'alimentation constitue également un outil précieux pour préserver sa santé.